Comment ne pas être passionné par une histoire aussi flamboyante que celle de la France ?

Un peu plus de la moitié des Français visite un monument chaque année et un tiers visite au moins un musée. Entretenir la mémoire des événements marquants constitue aussi l'une des façons de conserver le lien avec ses origines. De multiples sites web portent sur l'histoire. Les visiteurs peuvent visionner des images d'archives ou découvrir des dossiers sur un personnage particulier. De multiples rubriques, dont un grand nombre dédié aux actualités de l’histoire et de l’art se découvrent sur le site internet Litterenfantine.com. Si vous souhaitez approfondir des sujets comme les croisades ou la Révolution française, Litterenfantine vous apporte les réponses à vos questions. Ce qui est étudié pendant les années d'école n'est pas le seul moyen de découvrir l'histoire. Les bâtiments et les ouvrages d'art rendent l'histoire encore bien réelle. La France regroupe 41 sites classés au patrimoine mondial de l'humanité. C'est le cas de la cité épiscopale d'Albi, de sites antiques comme celui d'Orange... Il y a huit ans, le dernier combattant français de 1914-18 nous a quittés. Ce constat rappelle que la mort des personnes ayant connu des événements majeurs rend d'autant plus important le rôle de la transmission écrite ou orale. On a aujourd'hui les moyens de numériser des archives et donc de les rendre plus facilement accessibles. Et là encore, le net a un rôle essentiel à tenir. L'illustration la plus moderne de l’amour de nos concitoyens pour l'histoire est fournie par le succès des visites numériques du château de Versailles, du Palais de l’Elysée, de la grotte Chauvet ou de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris.

Nos compatriotes semblent bien d'accord.

Cet intérêt ne se dément pas avec les années.

En témoignent le succès d’opérations telles que les Journées du patrimoine, celui rencontré par les émissions télévisées comme "Secrets d’Histoire" et plus globalement le nombre incroyable de visites dans les musées.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes.