Comment ne pas être passionné par une histoire aussi flamboyante que celle de la France ?

Agamemnon - cosmohistoire2.com


Agamemnon - cosmohistoire2.com

Clytemnestre fut jalouse de la jeunesse et du charme naturel de Cassandre, la nouvelle maîtresse du roi. Selon les auteurs classiques en effet, Clytemnestre assassina surtout agamemnon pour assouvir sa soif de veangence par rapport au sacrifice de son enfant Iphigénie. Au cours de la guerre de Troie, Égisthe est parvenu à séduire la femme du roi, Clytemnestre. D'après les écrits de Homère, le bien-aimé de la reine assassina le chef militaire durant un banquet organisé en célébration de son retour triomphal. En raison de ses pouvoirs de voyance, Cassandre sut prédire son destin tragique et celui du roi de Mycènes. Après son triomphe sur le peuple troyen en effet, le chef militaire choisit de retourner aux côtés de sa femme malgré les nombreux avertissements de cette dernière. Agamemnon s'empare de Cassandre, la fille du roi Priam, à titre de trophée de guerre. En effet, Troie tomba après plus d'une dizaine d'années de résistance. Les vainqueurs procédèrent alors au pillage de la cité et firent de nombreux captifs.

Aventures d'Agamemnon dans les légendes helléniques

En vue de soutenir les Atrides dans la reconquête du trône du roi Atrée, Tyndare leur offrit une alliance avec sa maison pendant leur séjour dans son royaume. Ainsi, Agamemnon et Ménélas se marièrent avec Clytemnestre et Hélène, les filles du roi emblématique de Sparte. À la suite du meurtre de leur père, les les deux princes légendaires de la ville de Mycènes durent céder le royaume à leur oncle et à leur cousin. Les deux frères furent chassés et trouvèrent refuge sous la protection de Tyndare, le roi de Sparte. Agamemnon se révèle le plus souvent connu en tant qu'héritier du monarque de Mycènes, Atrée, et de sa femme Érope. Ainsi, ce roi mémorable et sa famille s'avèrent aussi nommés les Atrides.

Agamemnon : héros grec incarnant la puissance de la Grèce antique

De son mariage avec Clytemnestre, Agamemnon eut un fils, Oreste, en plus de ses trois filles, à savoir Iphigénie, Chrysothémis et Électre (ou Laodicé). Cette figure légendaire grecque dirigea les troupes achéennes durant l'expédition contre les Troyens. Suite à l'expédition contre les Troyens, Agamemnon retrouva sa cité en amenant une captive, Cassandre. Le roi légendaire se retrouva assassiné par son cousin Égisthe qui a charmé la reine pendant ses aventures homériques. D'après les compositions d'Homère, le sort des descendants d'Atrée impliquait une myriade de meurtres et des vendetta. Oreste a notamment élaboré une machination pour supprimer son oncle Égisthe et venger ainsi l'assassinat de son père.

Bien que l'histoire rapportée dans l'Iliade soit axée autour d'Achille, Homère offre une place de premier plan au roi de Mycènes. Tout au long de cette épopée, il se distingue clairement des autres personnages par son charisme et sa majesté. La discussion autour de la datation du « masque d'Agamemnon » indique le poids de ce personnage de la Grèce antique pour les chercheurs actuels. Par ailleurs, le statut de cet objet dans la collection du Musée d'Athènes révèle un grand intérêt pour l'ère mycénienne. Le sort de la famille des Atrides inspire réellement les créateurs de tragédies antiques et modernes. Par ailleurs, le héros symbolique du roi de Mycènes symbolise le modèle du monarque puissant et élu des dieux. Sur plusieurs générations, la descendance d'Atrée connut une fin dramatique à cause de différends avec les divinités du panthéon hellénique. Étant donné que la couronne d'Atrée fut récupérée au prix du sang, le parcours funeste d'Agamemnon se révèle dans la lignée de la malédiction ancestrale.